logo

Bilan du projet "biocombustible et foyers améliorés à Bobo-Dioulasso" en avril 2018

Panneau du projet 2

Lors d’une mission à Bobo-Dioulasso du 13 au 22 avril 2018, nous avons effectué, avec notre partenaire SEEPAT, une évaluation du projet biocombutible Burkina Faso. Commencé en avril 2014, ce projet arrive à son terme après 4 ans d’activités et quelques changements dus à des problèmes de sécurité qui nous ont conduits à faire évoluer le projet tout en restant dans le cadre du budget et des objectifs initiaux.

 

Malgré les difficultés liées à la sécurité, rencontrées à partir de fin 2015, qui ont nécessité le changement de lieu du projet (de Banfora à Bobo-Dioulasso) ainsi qu’un changement de partenaire (Association Munyu à Banfora puis SEEPAT à Bobo-Dioulasso), le projet a permis d’atteindre des objectifs notables, synthétisés ci-dessous.

On peut considérer que l’objectif principal de pérennité des activités au-delà du projet est atteint pour l’activité foyers améliorés et en voie de l’être pour l’activité biocombustible plus lente à démarrer.

Les principaux résultats du projet, formalisés avec notre partenaire, sont les suivants :

Forces du projet :

  • Le projet a permis à SEEPAT de mettre en place des Activités Génératrices de Revenus qui renforcent la pérennité de l'ONG. De plus, la communication faite autour du projet a développé sa notoriété.
  • Le modèle économique des activités est satisfaisant ce qui permet d'envisager la suite de façon favorable.
  • Les activités conduites sont très bénéfiques pour les populations locales et permettent d'améliorer leurs conditions de vie.
  • Les compétences des acteurs ont été renforcées grâce aux actions de formation et d'accompagnement.
  • Des moyens de production et distribution performants ont été mis en place.
  • Les activités ont généré et renforcé des emplois locaux.
  • Un partenariat a été noué avec une association de la région de Ouagadogou.

Points faibles :

  • Le réseau d'artisans formés (8) est limité pour accroître le développement de l'activité foyers améliorés.
  • Des difficultés sont rencontrées pour trouver du tourteau de karité de bonne qualité, ce qui entraine un petit défaut de compacité et des difficultés à l'allumage mais des solutions sont en cours de test.
  • Il est nécessaire de disposer d'un peu de temps pour que le biocombustible rentre dans les habitudes de la population.

Opportunités :

  • Développer du biocharbon avec d'autres types de biomasse carbonisée mélangée à un liant organique (des tests sont planifiés avec des coques d'anacarde et des coques d'arachide).
  • Récolter du tourteau de barattage auprès des groupememnts de femmes des villages afin d'améliorer la qualité du tourteau industriel.

Cuisine a Yanta avril 18 1Cuisine a Yanta avril 18 2

Rencontre distributrices avril 18 2Rencontre distributrices avril 18 3

Rencontre distributrices avril 18 4Rencontre distributrices avril 18 1

Production buchettes avril 18 3Production buchettes avril 18 2

Production buchettes avril 18 1Claies de sechage avril 18

Production buchettes avril 18 6Production buchettes avril 18 5

Nous tenons à remercier :

  • Nos partenaires : l’Association des Femmes Muny à Banfora avec qui ce projet a démarré, SEEPAT à Bobo-Dioulasso avec qui il s’est poursuivi jusqu’à son terme.

logo munyuLogo SEEPAT

  • Emmanuelle et Laurianne nos Volontaires de Solidarité International (VSI) pour lancer, suivre et reconfigurer le projet lorsque nécessaire, soutenir et améliorer les capacités de nos partenaires.
  • Saliou, notre représentant local qui a pris le relai des VSI et qui assure efficacement le suivi du projet et le soutien du partenaire SEEPAT.

Rencontre Emmanuelle avril 18Kiosque et tricycle SEEPAT avril 18 1

Et bien sûr nous remercions nos partenaires financiers sans qui ce projet n’aurait pas été possible.

logo NA vertical Coulagencemicroprojetslogo fondation brageac web4260DC37 F42D 42A9 A131 51EDF54108704

 

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed