logo

Mission au Burkina Faso février 2019

Nouveau kit fevrier 19

En février 2019, nous avons effectué une mission de suivi du projet « kits solaires » au Burkina Faso. Ce projet qui a démarré depuis quelques mois a pour but de mettre en place un système pérenne de distribution de kits solaires à destination de familles dépourvues d’électricité.

Au cours de cette mission, nous avons rencontré des familles utilisant les kits solaires qui nous ont fait part de leur avis. Toutes les personnes rencontrées dans 3 villages (Ghogin, Toussiana, Dorossiamasso) nous ont fait part des satisfactions suivantes :

  • En tout premier lieu les kits solaires ont un impact très positif sur les études des enfants. En effet, le fait d’avoir de l’électricité leur permet de faire leurs devoirs ce qui était difficile auparavant.
  • La sécurité nocturne s’est améliorée grâce à l’éclairage des abords des habitations.
  • L’électricité permet d’avoir des activités nocturnes qu’il était difficile de faire avant.
  • Les kits solaires permettent également d’avoir accès à la télévision.

Au cours des échanges, les bénéficiaires nous ont fait part de leur souhait de disposer d’une batterie de plus forte puissance afin de pouvoir regarder la télévision plus longtemps.

Dorossiamasso fevrier 19 8Dorossiamasso fevrier 19 4

Dorossiamasso fevrier 19 2

En cours de mission, nous avons donc fait modifier le kit pour qu’il puisse répondre à ces besoins. L’entrepreneur qui nous fabrique les kits solaires a donc mis au point un modèle plus puissant qui a déjà fait l’objet d’une commande.

Nouveau kit solaire fevrier 19 2Nouveau kit solaire fevrier 19

 

Au cours de notre mission nous avons rencontré les Maires de deux villages concernés par la diffusion des kits ainsi que la Préfecture et les chefs de village. Toutes ces personnes ont exprimé leur soutien pour ce projet et exprimé le souhait qu’il soit développé.

Toutes les rencontres faites dans le cadre de cette mission ont permis de valider l’approche mise en place avec notre partenaire SEEPAT. Cette approche peut se caractériser de la façon suivante :

  • L’objectif est de mettre en place un système pérenne. A terme, une fois le projet terminé, notre partenaire doit être en mesure de poursuivre les activités de façon autonome. Pour cela le modèle économique et les dispositions qui en découlent, sont définis en conséquence.
  • Le projet ne se limite pas à distribuer (vendre) des produits solaires. Il consiste à mettre en place une organisation et un réseau d’acteurs autour du CVD (Comité Villageois de Développement). Pour cela un point focal a été désigné dans chaque village afin de prendre les commandes, accompagner l’installation des kits, donner des conseils d’utilisation, effectuer un suivi après-vente, recueillir les suggestions, effectuer les recouvrements (les kits étant vendus à crédit).

Cette mission nous a également permis de faire un test de fabrication de charbon à partir de coques d’anacarde carbonisées. Cette activité s’inscrit dans la suite du projet sur la fabrication et distribution de biocombustible terminé courant 2018.

Le Burkina Faso produit de grandes quantités d’anacarde (noix de cajou). Une fois carbonisées, les coques non utilisées peuvent se transformer en charbon. Mélangées à de l’amidon de manioc qui sert de liant, elles sont pressées dans la presse développée dans le cadre du projet sur le biocombustible. Nous obtenons ainsi des briquettes de bonne compacité qui une fois sèches sont utilisées comme le charbon de bois. Les tests effectués montrent l’intérêt de cette technique.

Fabrication charbon anacarde fevrier 2019Fabrication charbon anacarde fevrier 2019 17

Fabrication charbon anacarde fevrier 2019 10Fabrication charbon anacarde fevrier 2019 16

Dans les prochains mois, nous allons poursuivre ce travail pour monter un projet. A suivre…

FacebookTwitterLinkedinRSS Feed